La cire et le miel

la cire et le miel

Le miel et la cire utilisés pour nos produits nous sont fournis par un apiculteur et une apicultrice labélisés AB qui demeurent à 5 km de notre siège. Leur production est d’une qualité incomparable.

La cire que nous leur achetons est celle que les abeilles ont fabriquée dans l’année pour operculer les alvéoles contenant le miel. Elle est d’une fraîcheur et d’une pureté irréprochable.

C’est une substance de nature lipidique, riche en vitamine A dans laquelle on retrouve des traces de propolis. Cicatrisante, anti-inflammatoire et antioxydante elle adoucit, nourrit et protège la peau, prévenant ainsi le vieillissement cutané.

Le miel a une action antibactérienne et antioxydante. De plus, c’est un puissant cicatrisant qui, par son action, profite aux cellules jeunes et favorise leur multiplication. Il aide ainsi à la régénération de l’épiderme et prévient la formation des rides.

Utilisation du miel en milieu hospitalier

En 1984, Sur l’initiative du Pr B. Descottes, le service de chirurgie générale du centre hospitalier de Limoges met en place un protocole d’expérimentation du miel de tournesol pour la réfection des pansements. Les résultats montrent le pouvoir hautement cicatrisant du miel puisque dans 90 % des cas la fermeture de ces plaies se fit de façon spectaculaire, en quelques jours.

De même, en 1991, en Grande-Bretagne, une expérimentation semblable a été réalisée sur 104 patients divisés en deux groupes, l’un soigné selon les procédures habituelles, l’autre avec du miel. Au bout de 7 jours, 91 % des infections soignées avec le miel étaient devenues stériles et seulement 7 % dans l’autre groupe. Des résultats similaires ont été décrits en Suisse.

La cire et le miel